1992-1995 : Coopération entre acteurs associatifs de l’Île autour d’initiatives : soutien scolaire, collecte sélective des frigos, nettoyage des berges, relogement des mal-logés, régularisation des sans-papiers, coopération ville campagne, sport pour tout(e)s, combat pour faire reculer la pression du racisme et de l’exclusion installé par le FN, solidarités internationale.

1995 : Convergence des volontés pour présenter une liste citoyenne aux élections municipales. Objectif : pulser une dynamique créative, d’appui aux initiatives citoyennes. Résultat : 15,5% au 1er tour. Union au 2ème tour avec la liste PCF/PS au 2nd tour pour éviter que la droite (48% au 2nd tour) ne prenne la ville.

1995 : Création de l’Association « Ensemble pour une Île Vivante ».

1995-2012 : Parution du bulletin « l’Île Vivante », distribué dans toute les boîtes aux lettres. (périodicité : mensuelle de 1995 à 2001 ; bi-mensuelle de 2001 à 2008 ; aléatoire de 2008 à 2012)

1995 :3 élus (H. Seddiki, J. Da Costa, M. Bourgain) dans la majorité municipale dont 1 maire-adjoint à la culture et 1 président de la commission cadre de vie

1998 : Retrait de la majorité municipale pour irrespect soutenu de notre sensibilité, 3 élus indépendants (ni majorité, ni opposition)

2001 : Victoire aux élections municipales (22 sièges) face à une liste PC / PS (6 sièges) et une liste de droite (1 siège)